7 mai 2011

Orange in Africa

Kutchala Sutchi
Le cas d'orange en Afrique et au moyen orient est remarquable tout en étant traditionnel : il concerne la nécessité de s'adapter et d'innover pour résoudre un problème clé : les besoins spécifiques d'une population inégale par le capacités d''accès au service et particulièrement celui de sa strate la plus modeste. Innover donc pour s'adapter aux besoins et capacités des consommateurs et innover pour faciliter la distribution.

Ainsi les services de transferts d'argent inexistant en europe sont proposés pour satisfaire une nécessité dans des pays où la bancarisation ne touche pas la totalité de la population. C'est la solution Money.

En matière de distribution en permettant au commerçants de rue de transférer de portable à portable les crédits de communication qu'il délivre, on facilite la distribution d'une consommation à faible montants. C'est l'approche BOP qui ici triomphe.

Orange en Afrique n'est pas dans un espace uniforme, de l'Egypte au Maroc, du Sénégal au Gabon, les populations diffèrent autant par les langues, la richesse, l'urbanisation. On imagine que dans une telle hétérogénéité de l'environnement la capacité de transférer les innovations d'une l'un à l'autre est aussi un avantage compétitif. Une approche globale sur la zone mais des solutions par pays.

Travaux étudiants:
["Marketing in Globalisation" project]

2 commentaires:

  1. le management en afrique est un sujet de réflexion, on me signale ce lien : http://ama-academics.communityzero.com/elmar?go=2397797

    RépondreSupprimer