26 octobre 2013

Coca : la fraicheur ensemble

leo
Coca est le cas canonique pour les étudiants. C'est en particulier un beau cas de positionnement de marque permanent et renouvelé constamment.

Le permanent se manifeste dans une double idée : coca c'est la fraîcheur qui désaltère mais aussi le souci d'être ensemble.

Pour une idée des registres employés, cette étude comparative en Russie, Kenya , USA et en Chine réalisée par la promotion 2012 du master AINI l'illustre parfaitement. Les hugs américains, la famille au restaurant, la communauté en afrique, L'idée est la même, la la réalisation différente et adaptée aux contextes culturels.




Quant au renouvellement, on aura tous observé avec attention la campagne "share a coke" de cet été. La fraicheur y est doublée par le partage. Avec astuce la marque surfe sur les réseaux sociaux et fait de la page une page de fan parfaitement physique en retenant littéralement le partage de contenu.

.

26 janvier 2013

Axe -sexual healing

The burning question
En matière de positionnement il est rare qu'on fasse simple. Pour Axe c'est différent. La marque promet au jeune jeune d'attirer les jeunes femmes. C'est plein de testostérone, celà peut avoir beaucoup d'humour. Mais le principe reste qu'un jeune mâle irrésistiblement attire les femelles doté de cette odeur. Bonheur que celà tienne à un animal aussi simple : masquer la sueur.

Il fallait pourtant amener ce message dans des médias sans odeur. Faire diffuser sans faiblesse, un message minimum. Avec ça, les femelles sont autour d'abeilles autour du fruit. De toute évidence, ils ont réussi. The Axe effect touche au coeur de nos passions.
Et s'il est un seul élément culturel de la marque, il est là :
Les jeunes hommes ne peuvent échapper à cette invite si claire. Ne cherchons pas les détails. La question brulante des jeunes hommes dans le rapport à leur corps trouve sa réponse dans le sourire des jeunes filles, et de faire fuire ce qui pourrait les faire fuire!



Redbull : un petit saut pour l'humanité

Red Bull
Sans hésitation, quand le professeur propose un cas à étudier, la majorité des jeunes gens se précipite sur la marque qui lance des hélicoptères sur les Campus pour fournir le stimulant nécessaire des examens. Peu de marques entretiennent une passion aussi forte avec les étudiants.

Le positionnement est sans question : donner l'energie sur le stade, dans la bibliothèque et de manière moins explicite dans tout les aspects de la vie personnelle : les sorties et l'amour. Ce n'est pas un dopant mais il en a les vertu. c'est une boisson de dieux modernes, qui s'affrontent dans des arènes modernes. C'est un suc de toro à l'amertume médicamenteuse. Une boisson magique.

Et pour garder cette idée, la prouver sans cesse par de déments plongeons. Pour le dire, faire l'événement et le distiller dans les réseaux sociaux. Un fort engagement. Le cas Redbull est évident, l'étonnant est la qualité de son exécution.


Oasis : fruitable

Oasis- be fruit
C'est unhttp://www.flickr.com/photos/altaide/7024677827/ des joli succès marketing de ces dernière années. loin devant coco avec 7 ou 8% de part de marché contre près de 50%, la marque écresent les autres qui dépassent difficilement les 3%. L'ami des goûters d'une géneration se tient dans une position dont l'économie purrait être anéantie par l’absence d'image. Oasis reste dans les esprit par une astucieuse position : raconter des histoire avec l'esprit des fruits.

Peu de marque ont trouvé la maitrise de la conversation. Raconter des histoires dans les réseaux sociaux, distiller jour à jour l'esprit frondeur de fruits travestis. Ils font rires et pleurer ces acteurs qui nous disent des histoires, dans lesquelles sans les vivre, nous vivons ce que nous vivons. l'actualité de nos écrans, des rapports sociaux, nos patrons, nos amis, nos familles. Peu de marques ont reussi ce miracle : triompher sur les médias sociaux